L’humidité de l’air lors des séances de sauna

Bonjour,

La réussite de votre séance de sauna reposesur deux éléments essentiels et incontournables ! La température (que nous traiterons dans le prochain post) et l’humidité de l’air à l’intérieur de votre cabine de sauna, sujet du jour !

A l’intérieur du sauna, nous transpirons (là n’est pas le scoop, c’est même une évidence… et c’est d’ailleurs pour cela que nous pratiquons tous le sauna !). Cette transpiration provoque une baisse de la température du corps. Cette baisse dépend de la différence de la pression de la vapeur entre la peau et l’air ambiant du sauna.

Attention, explication un peu technique : si l’air de votre sauna est humide, la pression partielle de la vapeur d’eau est plus élevée que la pression équivalente de la température de la peau. C’est ainsi que se produit une condensation d’humidité sur la peau qui provoque le transfert de la chaleur à l’extérieur du corps. Vous suivez toujours ?

Dans un sauna humide, la sueur apparaît rapidement sur la surface de la peau, sous forme de petites gouttelettes, c’est le résultat de la condensation d’humidité à l’intérieur du sauna. Si au contraire, l’air du sauna est sec, la pression partielle de la vapeur d’eau est inversement plus basse que la pression équivalente de la peau. On parle alors d’évaporation d’humidité par les pores de la peau et cette évaporation fixera la chaleur sur la peau en provoquant le refroidissement de celle-ci. 

Pour un taux d’humidité convenable à l’intérieur de votre cabine de sauna, il faut gérer l’augmentation de la chaleur de façon progressive ! Ainsi la peau ou les organes respiratoires se dessèchent moins ! Mais c’est à vous que revient de gérer et influencer sur l’humidité de l’air de votre sauna. Souvent, on prétend que le chauffage électrique du sauna a pour principal inconvénient d’assécher l’air ambiant. Pour pallier, je vous propose quatres solutions !

Vous pouvez installer dans votre cabine de sauna un poêle à évaporation qui fera tout seul le travail d’humidification. Autre solution, plus traditionnelle : jeter régulièrement de l’eau sur les pierres de votre sauna. Grâce à la chaleur des pierres (voir post précédent), l’eau s’évapore rapidement et ainsi humidifie l’air du sauna ! Vous pouvez aussi mouiller les banquettes en bois, le sol de votre sauna ou même les parois. Même conséquence : sous l’effet de la chaleur, l’eau s’évapore rapidement et humidifie l’air ambiant de votre sauna. Enfin, vous pouvez aussi améliorer l’humidité de votre cabine de sauna grâce au vihta (voir post précédent). Vous trempez votre vihta, branches de boulots séchés, dans l’eau et asperger l’intérieur de votre sauna.

L’autre élément clé de la réussite de votre séance est la température du sauna, je traiterai ce sujet dès la prochaine fois. Alors à bientôt ?

Antony est un passionné de sauna et propose des conseils concernant ce loisir aux multiples bienfaits. Retrouvez le sur les différents blogs qu’il anime à travers le web.

Facebook Twitter Google+ YouTube 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>