Philosophie et role social du sauna

Bonjour,

Dés que l’on parle de sauna, on pense évidemment au bien-être ! Mais il n’en faudrait pas pour autant oublier que le sauna relève d’abord d’une philosophie.

Détente en couple dans un sauna

Détente en couple dans un sauna

En Finlande, le sauna a un caractère sacré : il purifie le corps et améliore l’équilibre corporel, mais autrefois on pensait que le sauna purifiait aussi l’âme et l’esprit ! « Il faut être au sauna comme à l’église » affirmait la croyance populaire. A chacun de juger mais il est vrai que la relaxation du corps crée sans doute un terrain favorable à la réflexion et peut-être même aux bonnes résolutions.

Quand on sait que le sauna a la particularité de regrouper les quatre éléments : le feu (aujourd’hui un « feu » électrique), l’air, la terre et l’eau, il n’est pas étonnant que la communion avec la nature soit très présente dans la philosophie du sauna. Pour un Finlandais, le meilleur sauna est celui qu’on prend au bord de l’eau : le sauna idéal est un petit chalet de rondins, installé au bord d’un lac, la plupart du temps chauffé au bois, c’est le complément de toute maison individuelle dans un pays qui compte des milliers de lacs ! Cliquer ici pour avoir des exemples de configuration.

Les vertus médicales ont également été toujours très présentes autour du sauna, un proverbe finlandais affirme même : « Si ni le sauna, ni l’alcool, ni le goudron ne guérissent une maladie, celle-ci risque d’être fatale ». Lire la suite

Les origines du sauna

Bonjour,

Le sauna est un lieu de bien-être que l’on apprécie tous, puisque vous lisez ce blog, mais connaissez vous l’historique de cette pratique ? Je vais tenter de vous la résumer : l’eau et la chaleur (le fondamental du sauna !) ont toujours fait référence en matière de bien-être. Les Grecs, quatre siècles avant Jésus-Christ, avaient leurs bains de vapeur puis les Romains leurs thermes.

Selon les sources, les origines du sauna, tel que nous le connaissons aujourd’hui, divergent. Certaines les situent à l’Antiquité alors que d’autres affirment que le premier sauna date du 10ème siècle en Finlande. Le sauna n’était alors qu’un simple trou dans la terre, des pierres y étaient chauffées afin d’activer la transpiration. Ensuite, la pratique du sauna s’est largement répandue au point où au Moyen-âge, des saunas existaient dans toute l’Europe.

Les saunas étaient des lieux publics dont l’aménagement était également inspiré des hammams découverts lors des croisades. Lieu social, on s’y faisait raser, épiler, soigner… Peu à peu, les saunas étaient devenus des lieux de débauche et l’Eglise tenta d’y mettre un peu d’ordre moral en interdisant la mixité. Les grandes épidémies (telle la peste à Paris au 16ème siècle) ont mis fin aux saunas publics soupçonnés de favoriser la contagion. Lire la suite