Le sauna et la grossesse

femme enceinte dans une cabine de sauna

femme enceinte dans une cabine de sauna

Bonjour,

Quelle autre question pouvez-vous vous poser à propos de votre sauna installé nouvellement chez vous ou en projet ? La grossesse ! La pratique du sauna est-elle recommandée ou à éviter pour une femme portant un enfant ? Bonne nouvelle : Un sauna bien pratiqué ne crée pas de souffrance pour le fœtus ! L’accélération de la circulation et la légère hausse de la température générale ne gênent pas son développement puisque l’élévation de la température interne est moins importante dans un sauna que dans un bain à 39°C ! Une enquête médicale finlandaise a même démontré que le rythme cardiaque du fœtus exposé à la chaleur d’un sauna, augmente de 15 pulsations/minute, soit guère plus qu’après un exercice physique « simple » de la mère (environ 12 pulsations/minute) telle la marche ou une heure de ménage !

En Finlande, la grossesse n’est pas une contre-indication et par tradition, plus de 90 % des femmes enceintes pratiquent le sauna jusqu’à l’accouchement tant ses avantages sont nombreux. D’une part, le sauna évite la rétention d’eau dans les tissus et aide à l’élimination des déchets en économisant la fonction rénale. D’autre part, le sauna chasse les douleurs lombaires. Les changements auxquels la circulation est contrainte au cours d’une séance de sauna préparent à l’accouchement. Les risques de varices diminuent et la sensation de légèreté après le sauna est commune à toutes les femmes. Les études menées en Finlande et en Allemagne sur les femmes enceintes n’ont révélé aucun risque de thrombose, ni d’embolie durant la grossesse ou d’accouchement à cause du sauna. Au contraire, certaines grossesses à risques, comme celles liées à la rétention de déchets et aux infections, ont été améliorées par l’utilisation hebdomadaire du sauna.
Toutefois, certains conseils sont nécessaires. On ne commence pas la pratique du sauna alors que l’on est déjà enceinte. Par contre, les futures mamans qui y sont habituées continueront à fréquenter le sauna, avec seulement quelques modifications dans le déroulement de la séance. Elles réduiront de quelques minutes les passages dans la cabine et éviteront les bains d’alternance trop froids. Le repos se fera obligatoirement en position allongée pour assurer une récupération totale. Ainsi, la pratique du sauna pourra se poursuivre sans inconvénient jusqu’à la fin. Seul le bain froid sera supprimé dans les dernières semaines. Celui-ci peut parfois provoquer l’accouchement !!! La douche tiède suffit, elle peut être complétée par une immersion des jambes dans un bain frais.
Et si une quelconque anomalie survient dans le déroulement de la grossesse, la sagesse est évidemment de suspendre les séances de sauna et de décider avec son médecin de l’opportunité de les reprendre.

Enfin, saviez-vous qu’en Finlande, les accouchements avaient lieu autrefois dans les saunas ? Pour l’occasion, ils n’étaient pas chauffés comme pour une sudation mais à température ambiante. Le sauna était le summum de l’hygiène et permettait de disposer d’eau chaude pour les soins appropriés !

Quant au futur papa, il peut évidemment accompagner sa bien aimé au sauna. A propos d’hommes, je vous parlerai prochainement du sauna et de la fertilité !

Partenaires : Sauna Infrarouge, Sauna – Copyright : © sylvaine thomas – Fotolia.com – sauna domo – Janelabe

Antony est un passionné de sauna et propose des conseils concernant ce loisir aux multiples bienfaits. Retrouvez le sur les différents blogs qu’il anime à travers le web.

Facebook Twitter Google+ YouTube 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>