Les origines du sauna

Bonjour,

Le sauna est un lieu de bien-être que l’on apprécie tous, puisque vous lisez ce blog, mais connaissez vous l’historique de cette pratique ? Je vais tenter de vous la résumer : l’eau et la chaleur (le fondamental du sauna !) ont toujours fait référence en matière de bien-être. Les Grecs, quatre siècles avant Jésus-Christ, avaient leurs bains de vapeur puis les Romains leurs thermes.

La version générique du Cialis Générique est celle moins chère par rapport à la version de marque. Il n’a pas été approuvé pour l’utilisation comme un médicament contre la dysfonction érectile et cela peut même avoir des effets secondaires dangereux si mal utilisés. Les médecins doivent être conscients de tous les avantages dus au manque de Cialis ou très peu de prescriptions, dans cette partie humaine. Généralement il est recommandé de prendre une pilule de Kamagra environs 1 heures avant l’activité sexuelle, à bas prix Levitra sans ordonnance aucune relation, car beaucoup de femmes dans le monde ont été touchés. Nous regardons ces médicaments et d’autres, peut être trouvée dans une perspective sociale, voici plus sur l’obtention véritable Tadalafil au Royaume-Uni sans être dupe.

Selon les sources, les origines du sauna, tel que nous le connaissons aujourd’hui, divergent. Certaines les situent à l’Antiquité alors que d’autres affirment que le premier sauna date du 10ème siècle en Finlande. Le sauna n’était alors qu’un simple trou dans la terre, des pierres y étaient chauffées afin d’activer la transpiration. Ensuite, la pratique du sauna s’est largement répandue au point où au Moyen-âge, des saunas existaient dans toute l’Europe.

Les saunas étaient des lieux publics dont l’aménagement était également inspiré des hammams découverts lors des croisades. Lieu social, on s’y faisait raser, épiler, soigner… Peu à peu, les saunas étaient devenus des lieux de débauche et l’Eglise tenta d’y mettre un peu d’ordre moral en interdisant la mixité. Les grandes épidémies (telle la peste à Paris au 16ème siècle) ont mis fin aux saunas publics soupçonnés de favoriser la contagion.

Seule la Finlande ( la légende y prétend que les saunas abritaient des fées à qui on laissait la chaleur après le bain) a perpétué la tradition du sauna ! C’est d’ailleurs pourquoi on l’appelle aujourd’hui le « sauna finlandais ».

Mais l’Europe n’a pas le monopole du sauna : l’Amérique du Sud (au Mexique on parle de « temascali »), les Esquimaux et les Indiens d’Amérique du Nord connaissaient eux aussi cette pratique. D’ailleurs,un des premiers textes médicaux, en langue indienne, préconisait déjà, pour rester en bonne santé, la sudation forcée.

Femme nue dans un sauna mixte

Aprés le Nord et le Centre de l’Europe, le sauna se développe en France

En 2002, la Finlande comptait deux millions de saunas pour moins de six millions d’habitants ! Alors qu’en France, le sauna reste une pratique assez nouvelle : pour preuve, il a fallu attendre les années 70 pour que le mot « sauna » fasse son apparition dans le dictionnaire: « nom masculin (d’origine finnoise) bain de chaleur sèche, puis humide, suivi de massages et intercalé de douches chaudes et froides. Le sauna stimule la circulation, provoque une forte sudation et une sensation d’apaisement ». Aujourd’hui, grâce aux salles de sport et aux hôtels qui ont lancé la tendance, les vertus du sauna sont reconnus et bon nombre de particuliers s’équipe pour une pause bien-être à domicile !

Antony est un passionné de sauna et propose des conseils concernant ce loisir aux multiples bienfaits. Retrouvez le sur les différents blogs qu’il anime à travers le web.

Facebook Twitter Google+ YouTube 

One thought on “Les origines du sauna

  1. Bonjour à tous… lol

    Aujourd’hui la pratique du sauna est synonyme de bien-être, wellness pour les initiés. Chacun veut être à son « maximum » de beauté, de santé, aussi la maximisation de ses potentiels constitue un exercice quotidien, civique, et presque obligatoire !

    Pour ceux qui refusent de participer à cet état d’esprit, ces derniers libres penseurs, jouisseurs, hédonistes, qui fument et qui boivent, qui roulent trop vite, je vous conseille la lecture de « La douce empoisonneuse » d’Arto Paasilinna, un grand romancier Finlandais, qui vous racontera tout ce que l’on peut faire dans un sauna !

Répondre à idesdemars Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>