Sauna : Les effets de la chaleur sur le corps

Bonjour,

Le sauna apporte un bien-être indiscutable ! Difficile de ne pas être d’accord avec une telle affirmation… Et c’est même une quasi-lapalissade ! On ne va pas donc débattre sur ce sujet mais plutôt comprendre pourquoi et comment le sauna apporte autant de bien-être !

« Die sauna » en finlandais peut se traduire par « franche suée ». La sudation est un mécanisme physiologique du système thermo-régulateur de notre corps. Si personne n’ignore que la température interne de notre corps s’élève à 37°, la surface de notre peau est à seulement 33°.

Notre corps possède une centaine de glandes sudoripares par cm2. Elles sont situées sous la peau.Pour que la température interne reste à 37° malgré la chaleur du sauna, ces glandes secrètent un liquide aqueux que nous connaissons sous le nom de « sueur ». En s’évaporant par l’épiderme, ce liquide crée du froid, permettant ainsi de réguler la chaleur du corps. La quantité de sueur au cours d’un sauna varie de 0,6 et 1 kg par heure et son maximum est atteint en quinze minutes environ.

Pour maintenir le teneur du corps en liquide, il est conseillé de boire pendant une séance de sauna (mais pas d’alcool car dangereux pour le système cardiovasculaire –lire plus bas-). Si vous ressentez une fatigue à l’issue d’un sauna, c’est probablement du à un manque d’eau ! Buvez-éliminez !

C’est ainsi que, grâce aux effets du sauna, la sueur permet de nettoyer les pores de la peau. En passant par ces innombrables et minuscules « trous », la sueur entraine avec elle, les substances nocives appelées communément toxines qui les obstruaient. Lorsque l’on pratique le sauna, on peut donc parler d’effet hygiénique !

Femme nue dans une cabine de sauna

Les effets de la pratique du sauna sur le corps qui expliquent le bien-être

Autre effet du sauna : la chaleur déclenche le phénomène de vaso-dilatation, les sections des vaisseaux sont augmentées, la circulation sanguine est donc facilitée et ainsi le sang afflue plus rapidement à la périphérie du corps au cours d’une séance de sauna. Là encore, élimination des déchets, résidus d’une activité musculaires intenses (les fameuses courbatures).

Comment améliorer encore les effets du sauna ? En pratiquant « le chaud et froid ». Pour cela, il faut alterner cette chaleur extrême du sauna (environ 90° pour le sauna traditionnel et 40° pour un sauna infrarouge) et le froid d’une douche, ou encore mieux : comme nos amis finlandais, le bain froid entre 8 et 10° ! Alors que le corps est en pleine vaso-dilatation, le froid brusque crée alors une réaction tout aussi rapide : la vaso-constriction, autrement dit les vaisseaux se resserrentet la circulation du sang se ralentit brusquement ! Puis, quand vous rentrez à nouveau dans le sauna, le phénomène inverse se reproduit et ainsi de suite ! Grâce aux effets du sauna cette alternance vaso-dilatation/vaso-constriction est extrêmement bonne pour les conduits sanguins, sauf bien-sur, contre-indication médicale ! A propos de médecine, je vous parlerai la prochaine fois des indications paramédicales du sauna, et vous verrez qu’elles sont nombreuses !

Antony est un passionné de sauna et propose des conseils concernant ce loisir aux multiples bienfaits. Retrouvez le sur les différents blogs qu’il anime à travers le web.

Facebook Twitter Google+ YouTube 

One thought on “Sauna : Les effets de la chaleur sur le corps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>